A Cusset, un bâtiment multicolore domine la déchetterie. Depuis deux ans, l’association SIEL (Solidarité, Insertion, Environnement Local) gère La Recyclerie, un local où les objets récupérés sont revalorisés et vendus.

Créée par la communauté d’agglomérations Vichy Val d’Allier, la Recyclerie est un passage obligé avant la déchetterie de Cusset. Une étape durant laquelle les agents récupèrent tous les objets pouvant bénéficier d’une seconde vie. D’une horloge à un canapé en passant par une machine à laver ou encore des livres. Une fois récupérés, ces objets sont triés, testés, nettoyés voire réparés par les dix-huit salariés appelés « Valoristes ». « C’est une bonne solution pour éviter le gaspillage, avoue l’un d’entre eux, c’est économique mais aussi écologique, ça évite l’enfouissement des déchets ». Enfin, dernière étape du processus, ces objets sont envoyés vers le magasin, jouxtant le dépôt, où ils sont vendus à moindre coût. Une initiative très écologique puisque l’ensemble du bâtiment, de 1500 m², est entièrement construit en matériel recyclé.

Une alternative au gaspillage, mais pas que

L’association SIEL n’est pas uniquement basée sur la récupération des déchets. Elle a aussi une fonction d’insertion sociale puisqu’elle permet de remettre sur la voie du travail des personnes qui en étaient éloignées, c’est un Atelier Chantier d’Insertion (ACI). « Je suis dans une belle structure où il y a une bonne ambiance et c’est très valorisant de travailler ici » reconnaît Sylvie, arrivée à la Recyclerie il y a deux mois. Les « valoristes » travaillent dans les domaines qui leurs correspondent : rénovation de meuble, réparation d’électroménager … « Je pars le soir je suis contente de ce que j’ai fais » ajoute l’employée. Une bonne initiative qui répond parfaitement aux trois piliers du développement  durable : l’écologie, la Recyclerie évite l’enfouissement; l’économie, des objets vendus à faible coût; et le social, avec l’insertion.